Emilie Cavallo est née à Hyères-les-Palmiers sur les bords de la Méditerranée. Elle débute le chant au​ Conservatoire de Toulon et obtient en juin 2013 son Diplôme d’Etudes Musicales de chant lyrique. Elle poursuit ses études avec la Musicologie, dont elle obtient une Licence à l’Université d’Aix-en-Provence en juin 2015. Par la suite, Emilie s'en va parfaire ses études musicales avec un Master of Arts de la prestigieuse Royal Academy of Music à Londres qu'elle obtient avec la mention Très bien (Distinction) en 2017. Par la suite elle intègre la Royal Academy Opera dont elle obtient l'Advance Diploma en juillet 2019.

Passionnée par le jeu de scène, la jeune soprano se voit rapidement confier des rôles opératiques. Elle débute avec le rôle de Douce dans Douce et Barbe Bleue d'Aboulker et Pamina dans La flûte enchantée. Puis elle est recrutée par différentes compagnies d'opéra dans les rôles d'Atala (Vent du soir) à l'Opéra au Village,  Agathe (Véronique) et Diane (Orphée aux enfers) avec la Troupe Lyrique Méditerranéenne, Blanche (Les Mousquetaires au Couvent) à l'Opéra de Toulon dans une création de l'Opéra Comique. Avec la Royal Academy Opera, Emilie interprète Donna Elvira (Don Giovanni), Micaëla (Carmen), Iris (Semele) ainsi que Brigitta (Iolanta). Récemment, on a pu aussi l'entendre dans le rôle de Clizia (Teseo) durant le London Handel Festival ainsi que dans Mélisande (Pelléas et Mélisande) avec la compagnie Opera on the Move à Londres. 

​​

Emilie voue un intérêt particulier à l’éclectisme musical  et à la recherche de répertoires diversifiés. Ella a ainsi la chance de chanter en tant que soprano solo dans l’oratorio Mirjam's Siegesgesang de Schubert ainsi que  Bella mia fiamma, addio, air de concert de Mozart à l'Opéra de Toulon. Emilie a aussi la chance d’être invitée à chanter Ravel et Debussy avec le pianiste Mihàly Berecz ainsi que le Zugló Philharmonic Orchestra au Vigadó Hall à Budapest. Forte de ces échanges franco-hongrois, Emilie chante dans cette langue inhabituelle à l’Italian Cultural Institute de Londres lors d’un concert spécial où la musique vocale hongroise est à l’honneur. 

 

Durant son parcours, la jeune soprano a eu la chance de perfectionner son répertoire du Lied avec Udo Reinemann et Richard Stokes, celui de l’oratorio et de la musique ancienne avec Jean-Michel Fumas, de la musique contemporaine avec Dan Lustgarten et de l’opéra avec Dame Felicity Lott, Ingrid Surgenor, Nuccia Focile, Christopher Purves, Magali Damonte et Jonathan Papp.